être chrétien(ou la vie chrétienne) en 10 étapes

Publié le par Thierry T

Le module 7 de AVENTURE FORMATION nous conduit dans 10 étapes/ leçons sur ce qu'est la vie chrétienne , de la conversion , la sanctification , à son comportement , ses souffrances , son statut dans notre société. Tout est dans le livre associé , je me contenterai d'en faire un résumé et de faire quelques renvois ( liens hypertextes) sur des sites qui traitent également du sujet.

Bienvenue sur le blog de TTPage d'accueilVente de timbres

 

SOMMAIRE

Etape 1 : La conversion
Etape 2 : La sanctification
Etape 3 : La lecture de la Bible
Etape 4 : La prière
Etape 5 : La volonté de Dieu
Etape 6 : Maladie , souffrance et guérison

Etape 7 : La sexualité
Etape 8 : Les relations dans la famille
Etape 9 : Le travail et la gestion des biens
Etape 10 : La culture et l'évangile
Bonus : Le chrétien citoyen 

Les autres formations :

La trinité, le péché, le salut, l'Eglise et les derniers temps
Formation biblique module 5


.LA CONVERSION
L'origine  du mot conversion
Dans l'Ancien Testament , la racine hébraïque SHUV exprime le sens de "tourner", "retourner" ou "revenir" . Toutefois , la signification purement théologique de conversion se retrouve seulement 120 fois ( sur les 1000 "shuv" utilisés dans l'AT) .Elle évoque la proximité ou l'éloignement qui caractérisent souvent la relation à Dieu dans la Bible. .Ainsi "faire retour vers Dieu" est le propre de la conversion biblique. Un exemple se retrouve dans Joel 2:12 "Maintenant encore, dit l'Éternel, Revenez à moi de tout votre coeur, Avec des jeûnes, avec des pleurs et des lamentations!"
Dans le Nouveau Testament ; c'est la même chose . Le verbe "epistrépho" est utilisé 36 fois mais la moitié signifie seulement "se retourner" . Le sens de conversion se retrouve essentiellement dans les épitres et les actes. Actes 15:19
La repentance
Le mot conversion s'associe au mot repentance qui signifie "penser autrement", "changer de manière de voir" "changer d'avis" .
Une grande différence apparait entre l'Ancien et le Nouveau testament. Dans l'AT , celà peut signifie "regretter" mais n'entraine pas un changement de comportement comme signifié dans le NT.
Actes 3:19 "Repentez-vous donc et convertissez-vous, pour que vos péchés soient effacés"
"convertissez vous" vient donc du grec metanoia qui souligne que la conversion ne peut pas être seulement intellectuelle mais implique un changement de vie et de comportement.

La conversion dans le Nouveau Testament
Luc est le plus gros "consommateur" des termes repentance et conversion . Luc 13:1-3 / les 3 paraboles de Luc 15 / Actes 2:38 /
actes 26:18-20 où Paul décrit sa vocation devant Agrippa et met en évidence la complémentarité des termes repentance et conversion.
Jean ne parle pas vraiment de conversion mais il utilise le verbe "croire" . Le terme"foi" est plutôt utilisé par l'apôtre. Avoir la foi c'est s'être déjà retourné voire détourné de ce qui est contraire à Dieu. Jean est le seul à avoir parlé de "nouvelle naissance"
Paul utilise d'autres termes mais qui ont le même sens : "ne plus vivre selon la chair" , "mourir et rescussiter avec le Christ", "marcher slon l'Esprit" , "revêtir l'homme nouveau" , "être en Christ" , "être une nouvelle créature" .
La conversion : un vrai changement
La conversion n'est pas un événement ponctuel mais plutôt un cheminement sur la durée, la persévérance, la croissance . C'est à la fois un événement et un processus.
La "conversion journalière" avec la demande de pardon ne doit pas s'apparenter à du légalisme La conscience que certains chrétiens évangéliques ont d'être du bon coté n'est pas toujours très éloignée de l'arrogance pharisienne. Le salut n'est pas à gérer comme une rente. Paul nous exhorte à nous "mettre en route" derrière le Christ
Luc 9:23 "Puis il dit à tous: Si quelqu'un veut venir après moi, qu'il renonce à lui-même, qu'il se charge chaque jour de sa croix, et qu'il me suive."


.LA SANCTIFICATION
L'origine  du mot sanctification
En hébreu (AT) comme en grec (NT), l'idée de séparation est présente. Les mots saints, sainteté et sanctifier sont souvent utilisés. Le mot "sanctification" , beaucoup moins.

Les textes du NT qui utilise le mot : Romains 6:19-22 , I Corinth.1:30 , I Thess.4:3 , Hébreux 12:14 ,
Cest textes nous montrent que Dieu nous sanctifie , par Jésus Christ mais qu'il faut aussi "rechercher la sanctification" . Tout est donné et tout est à faire . Dans la vie chrétienne, oublier que tout est donné, c'est se couper de la source (Christ) c'est s'engager sur la route des oeuvres, du moralisme, du légalisme, de la mort. Oublier que tout est à faire, c'est vivre un spiritualisme désincarné qui ne prend pas en compte l'engagement nécessaire dans l'obéissance et l'action.
La maturité avant la perfection
Quand Paul dit "tendez à la perfection" , nous savons que la perfection n'existe pas. Il voulait dire plutôt "grandir en connaissance" ou " grandir en maturité" . Luther , dans son "grand catéchisme" avait déjà averti les enseignants , pasteurs et prédicateurs de ne pas se croire plus haut que les autres . I Corinthiens 1-3 souligne que beaucoup de chrétiens ont besoin de revenir à un enseigement de base. La connaissance doit être aussi pratiquée ; l'obéissance n'est -elle pas le prolongement de la connaissance ? .
La soumission et la persévérance sont également des signes de maturité.
La mise en garde dans la lettre aux Hébreux
Hébreux 10:19-39 , nous dit qu'il n'y a pas de sainteté spirituelle cohabitant avec un comportement volontairement pêcheur. La sanctification implique une obéissance quotidienne éclairée par une connaissance renouvelée.
v35 N'abandonnez donc pas votre assurance, à laquelle est attachée une grande rémunération.
v36 Car vous avez besoin de persévérance, afin qu'après avoir accompli la volonté de Dieu, vous obteniez ce qui vous est promis.
dans I Jean 3:6 , beaucoup de chrétiens pensent qu'ils ne pêchent pas et qu'ils sont dans une sainteté parfaite. Au contraire, dans la même épitre , au chap. 1 , l'apôtre dit "le contraire" . Il faut distinguer le péché "volontaire" du péché "naturel" . Le chrétien est pécheur mais il veut aller vers la sainteté , il a ce désir de ne plus pécher.


.LA LECTURE DE LA BIBLE
Pourquoi lire la Bible?

La Bible, c'est un « illustre inconnu » en France : omniprésent, et pourtant méconnu, voire inconnu à la plupart des Français. Selon un sondage récent, 80% des Français ne lisent pas du tout la Bible. C’est un des chiffres les plus élevés dans le monde entier (en excluant les pays où posséder une Bible est un crime, telles l'Arabie Saoudite ou la Corée du Nord). Et pourtant, la Bible est partout dans notre culture... Quel domaine culturel n'a pas été profondément influencé par les idées et concepts bibliques ? Les arts plastiques (Rembrandt, Chagall, Rodin), l'architecture (romane, gothique, ou de la Renaissance), la musique (Bach, Haendel), la philosophie (Pascal, Descartes), ou même la littérature (Bossuet, Hugo) portent des traces de la Bible, parfois bien plus. On ne peut pas pleinement comprendre ces nombreux éléments déterminants de notre culture sans connaître la Bible.
Prenons des exemples tout simples. Quand Sartre, loin d'être un auteur « chrétien », écrit, dans Huis clos, que « L'enfer, c'est les Autres », il fait appel à une idée biblique (l’Enfer). Quand quelqu'un dit : « À chaque jour suffit sa peine » ou « Rendez à César ce qui est à César », il cite la Bible, et plus précisément Jésus-Christ. Naviguer dans la culture européenne en ignorant la Bible, c'est vivre comme un poisson qui ignore ce qu’est la mer ! Sans forcément en être conscient, nous nageons dans une mer biblique. Une première raison de lire la Bible est donc de se donner les moyens de comprendre notre culture et notre histoire, de se donner des repères pour se retrouver dans notre paysage actuel.
Extrait de l'article "pourquoi lire la Bible?" dans "Croire et Lire"
Quelques conseils

  • Ne pas être préssé de tout lire
  • Un mois= livre ( pas plus)
  • Un  livre = 2 traductions
  • Fouiller l'exégèse
  • 3NT +1AT
  • Mémoriser

tiré du site Bibliorama
 


.LA PRIERE
Différentes formes de prières

1) La prière de reconnaissance ou de louange

Exemples dans les psaumes :
Psaume 9Psaume 32 / Psaume 92
2) Appel au secours
psaume 130
3) Prière d'intercession
Prier les uns pour les autres /Jacques 5:16
Prier pour ceux qui nous fontdu mal / Actes 7:60
Prier pour les malades / 2 Samuel 12:16
4) Prière de confession
Si nous confessons nos péchés, il est fidèle et juste pour nous les pardonner, et pour nous purifier de toute iniquité.  1 Jean 1:9

Le modèle de prière de Jésus
Notre Père qui es aux cieux! Que ton nom soit sanctifié; s'adresse à Dieu comme à un père
Que ton règne vienne; que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel. exprime le désir de voir les projets de Dieu s'accomplir
Donne-nous aujourd'hui notre pain quotidien; demande le nécessaire pour vivre
Pardonne-nous nos offenses, comme nous aussi nous pardonnons à ceux qui nous ont offensés; demande pardon à Dieu et exprime la volonté de pardonner aux autres
Ne nous induis pas en tentation, demande la force nécessaire pour supporter les épreuves
Mais délivre-nous du malin. fait appel à la délivrance de Dieu
Car c'est à toi qu'appartiennent, dans tous les siècles, le règne, la puissance et la gloire. Amen!

Le modèle de l'Eglise
L'Eglise c'est à dire tous les croyants depuis des siècles qui ont prié Dieu .
Extrait de la "prière à Dieu " de Voltaire
Prière de Martin Luther
Dieu répond-il à la prière ?
l'histoire d'Actes 12 est une belle histoire , avec la délivrance de Pierre  de prison et le verset 5 où les chrétiens ne cessaient de prier pour sa libération.
Et quand Pierre asonné à l'une des portes où les chrétiens priaient toujours pour sa libération , ( v15 ) , ils n'y ont pas cru tout de suite. Dieu avait répondu aux prières.
Autre commentaire sur ce sujet
Prier sans cesse ?
oui car la prière peut se vivre n'importe où et à n'importe quel moment
la prière n'est pas seulement un acte ponctuel mais un état d'esprit


 

.LA VOLONTE DE DIEU
comprendre ce qu'est la volonté de Dieu

ecclésiaste 3:11 "Dieu fait toute chose belle en son temps. Il a implanté au tréfonds de l'être humain le sens de l'éternité. Et pourtant, l'homme est incapable de saisir l'œuvre que Dieu accomplit du commencement à la fin."
Faire la volonté de Dieu ce n'est pas accomplir des bonnes oeuvres mais vivre dans sa communion. C'est Dieu qui choisit "son " temps . Evitons de confondre "notre" volonté avec celle de Dieu.
Matthieu 22:34-40 résume en quelques mots ce que Dieu attend de nous : "aimer Dieu et aimer son prochain"

La volonté de Dieu est indissociable de l'amour du prochain
Ce que Jésus à reproché aux pharisiens ( les chefs religieux de l'époque) c'est de ne penser qu'à eux mêmes et de négliger leurs prochains. Matthieu 23
Le chrétien ne vit pas seul, sa relation à Dieu est dans le cadre de l'Eglise. Discerner la volonté de Dieu pour lui peut impliquer d'autres frères et soeurs.
La conviction
Une conviction forte n'est pas synonyme de vérité. IL est important de prendre du recul et de rester à l'écoute. On n'est pas tous au même stade de maturité sur le chemin de Dieu . l'amour u prochain doit passer avant la connaissance.
Notre engagement dans l'église doit être confirmé par un rapport de soumission les uns aux autres. La volonté de Dieu étant l'amour du prochain et donc l'esprit communautaire , Dieu a le désir que nous fassions sa volonté dans cette dynamique.
Savoir rester vigilants
1 Pierre 5:8-9 , Matthieu 10:16 , 1 Corinthiens 10 , Autant de versets bibliques qui nous affirme que le fait d'être chrétien n'immunise pas contre la tentation et le mal.
Les lieux , les fréquentations ne sont pas en eux mêmes le mal et la propriété du diable. Ils peuvent pas contre devenir mauvais pour tel ou tel qui se croirait plus fort qu'il n'est .
Celui qui se sent violent ou coléreux , incapable de se maitriser devrait éviter les situations où il pourrait envenir à faire du mal en parole ou en actes. Il nous faut éviter de nous "jter dans la gueule du loup" .
Philippiens 4:8-9 " Enfin, frères, nourrissez vos pensées de tout ce qui est vrai, noble, juste, *pur, digne d'amour ou d'approbation, de tout ce qui mérite respect et louange.Ce que vous avez appris et reçu de moi, ce que vous m'avez entendu dire et vu faire, mettez-le en pratique. Alors le Dieu qui donne la paix sera avec vous.
 


.MALADIE, SOUFFRANCE, GUERISON
La maladie et la souffrance

Le chrétien n'échappe pas à la maladie. La souffrance est unique , elle est vécue différemment même s'il s'agit de la même maladie. Face à cette épreuve , le chrétien peut se rebeller, s'endurcir, se décourager ou au contraire s'approcher de Dieu.
La maladie prend sa source au jardin d'Eden à partir de Genese 3:14-24 . Tout ce que fera l'homme et la femme se fera dans la "souffrance" .
La maladie et le péché
Si la maladie se réfère à la situation mortelle et pécheresse de l'homme, elle n'est pas nécessairement le résultat d'une faute , cette idée ayant traversé plusieurs siècles .
L'exemple souvent cité est celui de Job . Il a eu une maladie ( le "test" de Satan ) mais Job ne s'est jamais découragé . Il n'a pas péché et donc il ne peut rien se reprocher.
Job 1:1 / Job 1:8 / Job 1:20-22 / Job 2:3 / Job 2:9-10
«Pauvre comme Job»: qui n’a jamais entendu cette expression? L’histoire de Job, c’est celle d’un homme juste qui est accablé par le malheur. Le thème du livre est donc celui de la souffrance, qui paraît difficilement conciliable avec la bonté de Dieu. Après un prologue qui présente les épreuves de Job comme le fruit d’une sorte de pari entre Dieu et Satan, la majeure partie du livre se compose de dialogues entre Job et trois de ses amis (auxquels vient s’ajouter un quatrième) qui ne parviennent pas à résoudre le problème de la souffrance. Il apparaît clairement qu’elle n’est pas nécessairement le fruit d’un péché. Dans l’épilogue, Dieu s’adresse à Job sans lui expliquer le pourquoi de son malheur, mais en montrant sa propre grandeur.
Au temps de Jésus , la pensée "maladie => péché " était encore très ancrée. Le récit de la guérison de l'aveugle-né par Jésus en témoigne. ( Jean 9 )
Jésus répondit:"Cela n'a pas de rapport avec son péché, ni avec celui de ses parents; c'est pour qu'en lui tous puissent voir ce que Dieu est capable de faire." Jean 9:3
Maladie , royaume de Dieu et guérison
Selon les Evangiles, les guérisons sont un signe du Royaume de Dieu. 

Mais si c'est par la puissance de Dieu que je chasse les démons, alors, de toute évidence, le *royaume de Dieu est venu jusqu'à vous. Luc 11:20 
Cependant, le Royaume de Dieu n'est pas "pleinement manifesté" ; celui-ci sera achevé au prochain retour du Christ. .
l'espérance au milieu des détresses présentes décrites par l'apôtre Paul : Romains 8:18-25
L'exemple de l'écharde qu'avait l'apôtre Paul dans sa chair nous montre bien que la foi ( et Paul était un exemple ) c'est vivrez la puissance dans la faiblesse et la maladie, pas seulement dans la réussite et la bénédiction. Cet exemple nous montre que les meilleures raisons ( l'avancement du Royaume de Dieu) n'oblige pas Dieu à intervenir.
Les "guérisons naturelles" , "médicales" et "surnaturelles" sont toutes l'oeuvre de Dieu. Les miracles de guérison ne sont pas nécessairement liés au degré de foi des intérressés. ( Le cas du paralytique de Marc 2) .
Il est demandé de prier pour les malades ; seule la grâce de Dieu agira , une grace qui peut soit guérir, soit fortifier , soit renouveller, soit vivifier , soit patienter. 

La guérison dans l'église

Jacques 5:13-16


.LA SEXUALITE

Le sens de la sexualité dans la Bible
Genèse 2:18 "L'Éternel Dieu dit: Il n'est pas bon que l'homme soit seul; je lui ferai une aide semblable à lui. "
Dieu ne crée par un 2ème homme mais une femme. Tirée de la côte d'Adam, elle est à son côté, ni en dessous, ni en dessus. L'homme n'existe qye s'il y a l'autre.
Selon les textes de la Genèse, la fonction essentielle de la sexualité est de sortir l'homme de la solitude et de le mettre en relation.

Genèse 2:23 :"Et l'homme dit: Voici cette fois celle qui est os de mes os et chair de ma chair! on l'appellera femme, parce qu'elle a été prise de l'homme."
Dieu n'a pas créé un humain hermaphrodite, mais nécessairement mâle ou femelle. Cette sexualité souligne que nous ne pouvons pas nous suffire, nous avons besoin de quelqu'un d'autre.

La sexualité est plus vaste que l'union sexuelle
Bien que le désir , le plaisir, la jubilation, la fécondité, sont des dons de Dieu , le sexe n'est qu'un aspect de la sexualité humaine. La sexualité est partout en nous, non seulement dans notre corps mais dans notre forme d'esprit, notre intelligence, notre mode de relations, notre sensibilité, nos attitudes.
"Devenir une seule chair" (Genese 2:24 ) , au delà de l'union sexuelle c'est la mise en commun de toute la vie , le partage, le dialogue etc..
"soyez féconds, multipliez vous" (Genèse 1:28) . Au delà de la procération, l'être humain a ceci de particulier par rapport au reste de la création, c'est que sa sexualité échappe aux contraintes liées à la perpétuation de l'espèce. Il n'y a chez l'homme aucun cycle saisonnier. La sexualité humaine peut s'ouvrir à l'infini du désir , en quête d'une plénitude de sens.
La sexualité dans la Bible

1 corinthiens7:4-5 / Cantique des cantiques / Proverbes 5:18 /

Le mépris du corps et de la sexualité par certains pères de l'Eglise
Tertullien : "le royaume de Dieu est la patrie des eunuques"
Ambroise : "les personnes mariées doivent rougir de l'état dans lequel elles vivent"
pour ces pères , le mariage est souillé par le plaisir. Se marier est une faute.
Cette tendance est venue de l'influence de la philosophie grecque qui méprisait le corps et la matière comme résidence du mal. Exemple : l'ascétisme
Le dualisme entre le corps et l'esprit n'est pas biblique. Voir 1 corinthiens
La chair décrit la situation de l'homme de vant Dieu : un être faible . Etre dans la chair désigne notre condition humaine et concerne toute la personne , notre révolte, notre orgueil , notre sexualité .
L'union sexuelle ne fait pas le mariage
Le mariage constitue le seul lieu, ou le seul état, dans lequel l'union sexuelle est un bien où Dieu l'approuve et le permet. Un homme et une femme ne sont pas mariés parce qu'ils ont eu des rapports sexuels.
La bible classe sous la rubrique "porneia" toutes les relations sexuelles "illicites". Non seulement l'adultère mais aussi l'union physique de deux célibataires consentants. Deutéronome 22:20-29 est un extrait explicite.

 


.LES RELATIONS DANS LA FAMILLE
La soumission mutuelle
Les préceptes domestiques d'Ephesiens enseignent à la fois le respect de l'ordre établi permettant une vie sociale harmonieuse et le renouvellement radical provoqué par la Grâce et l'exemple révélé en Jésus Christ.
D'ailleurs le passage des devoirs domestiques du chapitre 5:22 au 6:6 est précédé du verset 19 "soyez remplis par l'Esprit"
3 "couples" sont abordés : femmes et maris (5:22-33) , enfants et parents ( 6:1-4) , esclaves et maitres ( ou employés et patrons ) , 6:5-9 .
Ils commencent à s'adresser aux personnes les plus faibles , femmes , enfants et employés. et donner du sens à leur obéissance et leur service. Ils ne sont ni inférieurs ni méprisables .
Et à ceux qui sont en situation d'autorité, maris, pères et patrons il leur est demandé d'être serviteurs plutot que dominateurs .
Comme on le voit encore dans certaines cultures, il n'a jamais été dit "maris soumettez votre femme" mais " femmes soumettez vous à votre mari" . C'est une initiative qu'elles doivent prendre d'elles mêmes , volontairement. Pareil pour les enfants et les serviteurs.
"Les uns les autres" , une expression biblique
Aimez vous les uns les autres : Jean 13:34 , Romains 13:8, I Thes.4:9, I Pierre 1:22,
Accueillez vous les uns les autres : Romains 15:7, I Pierre 4:9,
Supportez vous les uns les autres : Ephésiens 4:2 , Colossiens 3:13, Ephésiens 4:32
Réconfortez vous les uns les autres : Galates 5:13 , I Thes. 4:18 , Romains 14:19

Toutes ces exhortations s'adressent aux chrétiens qui ne doivent pas vivre seuls mais en communion .
Nous pouvons avoir des divergences d'opinion, de caractères, de tempéraments, d'ptions politiques, sociales et ecclésiastiques mais si nous choisissons le véritable amour , celui cité dansles versets bibliques ci dessus , ces différences ne seront pas importantes.
 


.LE TRAVAIL ET LA GESTION DES BIENS
A notre époque , notre identité est extrêmement liée à notre activité professionnelle et à ce que nous possedons. Les clivages sociaux sont de plus en plus importants  et les relations humaines se détériorent. Le travail peut être positif et utile mais aussi qu'il peut être désagréable et dégradant. La possession de biens , dans certains cas, peuvent conduire à la soif de posséder toujours plus et entrainent la jalousie de certains.
Le travail : un fardeau ?
Ecclésiaste 10:8-9 " Qui creuse un trou risque d'y tomber, et qui abat un mur peut être mordu par un serpent.Qui arrache des pierres risque de se blesser avec, et qui fend du bois se met en danger."
Pour beaucoup , aller au travail , n'est pas toujours une partie de plaisir. De plus , il y a des métiers dangereux. Dans la Bible , le peuple de Dieu a bien souvent été des esclaves au service des occupants. On peut donc bien imaginer que le travail n'était pas toujours effectué avec plaisir.
Le travail : une vocation ?
Dieu nous appelle à l'activité. Dès les premiers jours, Dieu a inviter Adam à cultiver le jardin ( Genèse 2:15 )
Dieu ne nous appelle pas à la paresse , il nous demande d'être créatifs pour le bien commun.
Cependant le travail , d'un point de vue biblique , n'est pas la valeur suprême.
Psaume 127:2 "oui, vous pouvez vous lever très tôt et vous coucher très tard, vous donner beaucoup de peine, pour gagner votre pain, mais finalement, n'oubliez pas que tout dépend de Dieu"
Aux yeux de Dieu , notre valeur ne vient pas de notre travail, mais de ce que nous sommes . ( et non pas de ce que nous faisons ou de ce que nous réussissons)

Il y a ceux qui amassent et qui un jour disparaîtront et à qui cela servira-t-il ? A  ceux qui n’auront rien fait.
« L’homme amasse, mais il ne sait qui recueillera » Psaume 39/7.

« Ne vous amassez pas des trésors sur la terre, amassez-vous des trésors dans le ciel. Car là où est ton trésor, là aussi sera ton cœur. » Matthieu 6/19-21.
Il serait insensé de se dépenser pour quelque chose qui perd de sa valeur. D’où la raison de cette parole de Jésus, dans l’Evangile de Jean au chapitre 6 et verset 27 : « Travailler, non pour la nourriture qui périt, mais pour celle qui subsiste, pour la vie éternelle. »

La gestion des biens
Au départ , les biens matériels étaient bénédictions de Dieu . Mais la nature humaine est telle qu'une bénédiction peut se transformer en malédiction . La possession peut entrainer convoitises , jalousies, meurtres , esclavage , avilissement. Au point que la Loi de Moïse avait inséré quelques mesures.
Exode 22:24 "Si tu prêtes de l'argent à un membre de mon peuple, à un pauvre qui est avec toi, tu n'agiras pas envers lui comme un usurier, tu n'en exigeras pas d'intérêts"
Le jubilé, les impôts sur les biens matériels nous rappelle que rien ne nous appartient mais tout appartient à Dieu.
Dans le Nouveau Testament , Jésus nous rappelle souvent que la richesse qui est une sécurité humaine , est un obstacle à l'entrée dans le Royaume. On ne peut servir Dieu et Mammon.
Plusieurs passages de la Bible nous exhortent à ne pas abuser des richesses.
Jacques 4:13-16 , la tentation des richesses
2 Corinthiens 8:13-15


.LA CULTURE ET L EVANGILE

La culture
Ensemble complexe incluant les savoirs, les croyances, l'art, les moeurs, le droit, les coutumes,ainsi que toute disposition ou usage acquis par l'homme vivant en société ( Ed. Burnett Tylor) .
La culture c'est ce qui est ajouté par l'homme à la nature.
Il y a "culture" et "cultures" . Culture occidentale et culture africaine . Contre culture.
L’étymologie du mot culture, du mot latin colere (« habiter », « cultiver », ou « honorer ») suggère que la culture se réfère, en général, à l’activité humaine.
Dans la Bible
Dès le début , Adam reçoit le mandat de cultiver le jardin d'Eden. Le "mandat culturel" : mettre en valeur la création par la technique et l'art.
Genese 4:17-22 nous montre que plusieurs ont inventé et ont apporté leurs propres cultures à leurs créations.
En apothéose, l'histoire de la tour de Babel montre comment la culture, la technique des arts peuvent entrainer l'humanité à s'enorgueillir.
Exode 25 à 40 nous présente la construction du tabernacle entreprise par des architectes doués et reconnus ( Exode 28:3 )
La sculpture et la musique ont toujours été encouragées dans la Bible.
Chrétien et culture
Les cultures sont marquées à la fois par la grâce et par le péché et sont à critiquer à partir des valeurs éthiques et de la spiritualité chrétienne.
Chaque pays a une culture différente alors que la culture chrétienne est universelle. IL y a nécessairement donc des "écarts" qu'il faut reconnaitre. Il y a une époque ou certains "missionnaires" croyaient que devenir chrétien c'était adopter le mode de vie occidental .

L'image du jardin
La culture est comme un jardin que Dieu nous demande de cultiver. Il y a toutes sortes de plantes , de légumes et de fleurs. Il y a deschoses utiles pour la vie matérielle (légumes) et des choses qui ne sont là que pour la beauté (fleurs) .
Quand quelqu'un ne connait pas une culture étangère , il est comme quelqu'un qui entre dans le jardin d'un autre, et qui ne sait pas ce qu'est une salade; il risque de la prendre pour une mauvaise herbe et pour éviter celà, il doit écouter le jardinier local.
Mais si ce jardinier lui montre des plantes qui vont servir à empoisonner ses ennemis, il va lui dire que cette plante devrait être arrachée. Silejardinier est d'accord d'arracher cette plante, elle va laisser un trou dans la terre, un vide dans le paysage ( toute coutume remplit une fonction importante dans laculture qui l'a produite) . Le mieux serait de la remplacer par une plante équivalente, une plante médicinale.
Les chrétiens sont appelés à
=> des relations nouvelles
=> pratiquer le discernement nécessaire : idôlatrie, débauche , polygamie , esclavage , autres coutumes incohérentes avec l'évangile
=> assumer l'opposition parfois nécessaire : l'évangile n'est pas la religion des blancs, des juifs , des européens mais de Jésus Christ. IL traverse toutes les cultures
=> être créatif dans l'église et en dehors : la diversité de nos églises
=> lire la Bible avec discernement : les textes bibliques reflètenet la culture de leurs auteurs et destinataires . par conséquent , il faut identifier ce qui est universel du culturel. Le décryptage n'est pas toujours facile selon les cultures.

Image du Blog lesfamillesdanslemonde.centerblog.net

Source : lesfamillesdanslemonde.centerblog.net sur centerblog.


.LE CHRETIEN CITOYEN
Notre double citoyenneté
2 citoyennetés , l'une terrestre ( Jean 17:11) et l'autre céleste ( Philippiens 3:20)
Romains 13:1-7 nous parle de la soumission à l'Etat et aux autorités politiques. Payer ses impôts est un acte de soumission ( Matthieu 22:21)
Les droits de l'homme constituent le message central dela Bible : droits illimités , dignité, non discrimination, pas de racisme ni sexisme,
Pas d'acception de personnes ( Ephésiens 6:9) , Galates 2:6

Résistance et soumission
Il faut obéir à Dieu plutôt qu'aux hommes.( Actes 5:29)
La résistance est nécessaire quand l'Etat s'oppose à la foi chrétienne.
L'Eglise doit oser critiquer l'injustice , et doit se placer du côté des opprimés ( Jacques 5:1-8)
L'Eglise doit refuser cette sorte de syncrétisme qui est l'alliance de l'Eglise avec le pouvoir et l'argent.

L'Eglise et l'état
Si chaque chrétien peut avoir ses engagements politiques propres, l'Eglise doit se concentrer sur les questions essentielles qui concernent l'éthique, la justice et la paix.
S'il y a une idée politique que les chrétiens , en tant qu'Eglise, doivent défendre, c'est bien la séparation de l'Eglise et de l'Etat. Les chrétiens doivent maintenir la séparation des domaines. et lutter pour la liberté de culte.
Le sel et la lumière
Matthieu 5:13-16 , 2 images pour parler du rôle de l'Eglise( les chrétiens)  dans le monde
Le sel empêche la décomposition de la matière. Le chrétien est appelé à avoir un impact positif sur le monde . S'engager socialement est donc un devoir pour partager ses idées sur la famille , l'éthique, la justice sociale etc...) . Nos convictions peuvent changer le monde.
La lumière révèle la présence et la couleur réelle des choses. Le sel ne suffit pas , il faut la lumière de l'Evangile.
Construire une ethique sociale chrétienne

Mots clé : vie chrétienne, conversion, sanctification, vie chrétienne

Publié dans formation

Commenter cet article

Chelin 19/07/2017 13:53

Prier sans cesse ne pas ce relacher faire confiance aDieu lire la parole.. de Dieu

Chelin 19/07/2017 13:51

Nous devions nous consacrer santifier jeuner... prier lire la parole de Dieu se prepparer a la rencontre de notr Dieu redoubler deffort dans la prier prier sans cesse