Chrétiens persécutés : La Corée du Nord et les Maldives

Publié le par Thierry T

La Corée du Nord, est depuis plusieurs années, le 1er pays dans l'index mondial de persécution des chrétiens publié par Portes Ouvertes. Les Maldives sont au 11ème rang en 2015.

Page d'accueilBienvenueVente de timbres
   Mes publications Planète climatGéopolitique

1) La Corée du Nord

a) L'état des lieux

Depuis l'installation d'un régime communiste et la fondation de la république populaire démocratique de Corée dans les années 1940, l'influence des religions a été fortement réduite, éclipsée par le culte de la personnalité voué à Kim Il-sung et à sa famille et par l'idéologie du juche qui ne tolèrent pas de concurrence et qui sont considérés par certains comme une religion. Bien que la liberté religieuse soit garantie par la constitution, la Corée du Nord est considérée par l'association Portes Ouvertes comme le pays du monde où les chrétiens sont les plus persécutés. Officiellement, en l'an 2000, seul 0,2 % de la population pratiquait une religion.
Depuis la famine des années 1990, un grand nombre de Nord-Coréens ont fui en Chine en traversant le fleuve Tumen. Beaucoup se cachent dans la zone frontalière. Près de 100 000 Coréens du Nord « se cacheraient » en Chine et 1 285 réfugiés nord-coréens seraient parvenus en Corée du Sud en 2003. Des Nord-Coréennes, réfugiées en Chine, sont forcées de se prostituer ou sont mariées de force à des paysans chinois. Une Nord-Coréenne est vendue entre 700 et 1 400€, 2 000 € pour les plus jolies.
Depuis les années 1990, plus de 10 000 Nord-Coréens partent chaque année pour l'Extrême-Orient russe dans les camps de déboisement et des chantiers de construction afin de payer la dette nord-coréenne à la Russie.

b) Une vidéo explicative

gens-inclinent-devant-statues-bronze

c) Le culte des statues

Dans ce pays communiste, Kim Jong-un est omniprésent. Son portrait, accompagné de celui de son père Kim Il-sung, orne l’entrée de chaque bâtiment public, les murs de chaque bureau, wagon de métro, et de chacune des pièces des foyers nord-coréens. Dans les librairies de la capitale, la majeure partie des rayonnages est constituée des œuvres complètes des dirigeants ou d’hagiographies qui célèbrent leurs exploits mythiques. Aux carrefours des villes ont été érigés leurs statues et portraits géants. Lors des fêtes nationales, les Nord-Coréens viennent y déposer un bouquet. « Pour leur anniversaire, on recevait des cadeaux, bonbons ou nouveaux vêtements, se rappelle Kim Myeong-jin. Vous pouvez imaginer comme cela nous rendait heureux ! » De l’école primaire à l’université, le cours le plus important est « l’histoire de la révolution de Kim Jong-il et de Kim Il-sung ». Au revers de la chemise, chacun porte depuis l’âge de 12 ans un badge à l’effigie de ses dirigeants, symbole de sa loyauté.

Daniel 3:17-18 "Notre Dieu, celui que nous servons, peut nous délivrer de la fournaise ardente, et il nous délivrera de ton pouvoir, roi. Et même s'il ne le faisait pas, sache roi, que nous ne servirons pas tes dieux et que nous n'adorerons pas la statue en or que tu as dressée" Cette situation du prophète Daniel vis à vis du roi Nébucadnestar n'a pas changé en Corée du Nord. Les chrétiens de ce pays ont ce terrible choix : se prosterner devant les statues du pouvoir ou bien se prosterner devant Dieu.

d) Politique et provocations

Celà fait déjà plus d'une décennie que la Corée du Nord provoque les états occidentaux avec des essais nucléaires de plus en plus importants. Voici la chronologie des faits:

  • 2006: 1er essai nucléaire et lancement de 7 missiles dont un à longue portée. Sanctions de l'ONU.
  • 2007: Pyongyang accepte de démanteler son programme nucléaire et d'accueillir l'AIEA, l'Agence internationale de l'énergie atomique, en échange d'un million de tonnes de carburant.
  • 2009: La Corée du Nord lance une fusée longue portée qui tombe dans le Pacifique. Réactivation du programme nucléaire et arrêt de la coopération avec l'AIEA. Le 25 mai, 2ème essai nucléaire souterrain.
  • 2013: Kim Jong-un qui a succédé à son père en 2011, dévoile un 3ème test nucléaire souterrain avec un engin miniaturisé
  • 2016: 4ème essai souterrain en janvier. La Corée du Nord affirme avoir testé une bombe à hydrogène. En septembre, le 5ème essai porte sur une ogive nucléaire susceptible d'équiper un missile.
  • 2017: le 29 aout, envoi d'un missile au dessus du Japon. Le 3 septembre, la Corée du Nord revendique l'essai réussi d'une bombe H installée sur un missile intercontinental. Ce missile intercontinental a une portée d'environ 6000 km et peut atteindre l'Alaska et les frontières du Canada facilement. L'Australie serait légèrement atteinte alors que la Thaïlande et les Philippines et bien sur le Japon serait atteints de plein fouet.

La Corée du Nord: les solutions diplomatiques ( Témoignage chrétien.fr)
 


2) La face cachée des Maldives

a) Une seule religion permise :l'Islam

Aux Maldives, l’une des rares nations dont tous les citoyens doivent obligatoirement être musulmans, les autres religions sont interdites. Le gouvernement islamique continue de se considérer comme le protecteur de l’islam, promulguant toute une série de lois qui empêchent les maldiviens de quitter l’islam pour une autre religion sous peine de sanction comme être déchu de sa nationalité. Etre Maldivien, c’est être musulman, ce qui ne laisse aucune marge de manoeuvre.
Il n’y a ni église ni lieu de culte aux Maldives. Les quelques chrétiens maldiviens n’ont nulle part où se rencontrer et font tout leur possible pour éviter que leur foi ne soit découverte. Les chrétiens vivent leur foi dans le plus grand secret car ils savent ce qui les attend s’ils sont découverts.

b) La Face cachée des Maldives ( voir la vidéo ci dessus)

A une demi heure de Malé, la capitale , une déchetterie gigantesque qui menace l'environnement. Plus de 200 tonnes de déchets chaque jour qui viennent polluer les coraux et la chaine alimentaire de l'océan.
La montée des eaux est une des préoccupations majeures des 1200 iles de l'archipel des Maldives( dont 200 iles sont habitées)


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article