Ma consommation d'eau potable

Publié le par Thierry T

L'eau est une ressource indispensable pour de nombreux usages: l'agriculture utilise 67% de l'eau prélevée, 23% par l'industrie et 10% par les agglomérations et pour les usages domestiques. La part agricole atteint 90% dans les pays en voie de développement contre moins de 40% dans les pays industrialisés ( sauf pour les USA, le Canada et l'Espagne qui ont d'énormes terres agricoles).

Page d'accueilBienvenueVente de timbres
   Mes publications Planète climatMusiques

Et si l'eau potable allait devenir une ressource de plus en plus rare?
L'eau à Paris, un défi technologique , documentaire diffusé sur RMCdécouvertes le 21/09/17


1) L'eau des mers ,l'eau de pluie ,l'eau douce et les glaciers

L’approvisionnement en eau sur terre est limité : il ne peut ni diminuer, ni augmenter, l’eau se trouve donc en constant recyclage.
=> L'évaporation (la chaleur du soleil sur toutes les surfaces liquides)
=> La condensation (formation de nuages)
=> Les précipitations (les nuages produisent pluie, neige, bruine ou grêle)
=> L'écoulement
L’eau douce ne représente que 2,5% du stock total d’eau sur la planète (les 97,5 % restant étant salée) : or 2/3 de l’eau douce planétaire est concentrée dans les glaciers et la couverture neigeuse, 1/3 dans les nappes souterraines difficiles d’accès. Il ne reste que 0,3 % de l’eau douce (soit 0,007% de la totalité de l'eau de la planète) dans les rivières, ruisseaux, réservoirs et lacs. Seule cette infime partie est aisément disponible et se renouvelle relativement rapidement : 16 jours en moyenne pour une rivière, 17 ans pour un lac.

L’accroissement démographique rapide, couplée à la fois à l’industrialisation, l’urbanisation, l’intensification agricole et modes de vie de plus en plus consommateurs d’eau est en train d’entraîner une crise mondiale de l’eau
. Au rythme actuel, le monde devra faire face à un déficit hydrique global de 40% dès 2030.

Statistiques sur l'eau

                     L'EAU N'EST PAS NECESSAIRE A LA VIE , ELLE EST LA VIE 
Antoine de St Exupéry

a) Les ressources en eau potable

La quantité totale d'eau est exactement la même qu'au jour de son apparition sur Terre. Mais cette richesse naturelle est répartie de manière très inégale dans le monde.eau potable
En effet , un homme sur cinq ne dispose pas de 20 litres d'eau potable par jour pour vivre normalement.
En  Colombie, proche de l'Equateur, de l'océan et traversée par de hautes montagnes, il pleut jusqu'à 5 mètres d'eau par an ! En Belgique, il pleut environ 0,7 mètre d'eau par an. Précipitations annuelles
La Banque mondiale estime à 80 pays, représentant 40 % de la population planétaire, le nombre de pays souffrant de pénurie d'eau et d'hygiène insatisfaisante. En plus d'avoir soif, ces pays, pour la plupart du Tiers Monde, voient leur développement économique entravé par ce problème puisque l'eau joue un rôle essentiel dans l'industrie et l'agriculture.

b) Une industrie et une agriculture en forte croissance dans certains pays

D’ici 2050, la demande en eau devrait augmenter de 55 %, non seulement sous la pression d’une population croissante (la Terre comptera alors 9,5 milliards de personnes), mais aussi parce que la consommation s’envole. Les besoins de l’industrie devraient exploser de 400 % d’ici-là. Quant au secteur agricole, ses prélèvements actuels ne sont pas soutenables, estiment les experts. Entre 1961 et 2009, les terres cultivées se sont étendues de 12 %, tandis que les superficies irriguées augmentaient de 117 %.

La consommation d'eau d'ici 2050 / dans le monde
La consommation d'eau d'ici 2050 / dans le monde

Les Brics( Brésil, Russie, Inde, Indonésie, Chine, Afrique du Sud) sont les pays à forte croissance , surtout industrielle. Ils sont très consommateurs d'eau.
Alors que les pays de l'OCDE , avec une population de plus en plus sensibilisée sur les pénuries d'eau auront des besoins en eau moins conséquent.
Il faut nous préparer au déficit hydrique possible dès 2030 ( voir chapitre 1)

 

c) Les conséquences du manque d'eau potable

L’eau, c’est la vie. 1,1 milliard de personnes dans le monde n’ont pas accès à l’eau potable et 2,4 milliards sont privées des services d’assainissement de base. L’eau non potable tue environ 15 000 personnes par jour en transmettant des maladies. Dans les pays en développement, jusqu’à 80 % des maladies et plus du tiers des décès sont imputables à l’utilisation d’une eau contaminée.
            L’eau devient l’enjeu d’une lutte continuelle pour la survie. 
L’eau courante fait partie de notre quotidien et nous considérons cela comme « normal ». Mais cette situation est relativement récente. Il y a un peu plus d’un siècle, nous avions les mêmes problèmes d’approvisionnement en eau que les pays en développement aujourd’hui. Nos aïeux passaient beaucoup de temps à aller puiser l’eau dans les ruisseaux et les puits ; l’eau insalubre provoquait des maladies et les normes sanitaires laissaient beaucoup à désirer. Nos systèmes modernes de distribution d’eau et de traitement des eaux usées ne sont pas apparus du jour au lendemain. Leurs installations ont nécessité des ressources et des investissements financiers importants. Leur entretien est coûteux et complexe.
Lorsqu’ici, en Europe, nous ouvrons le robinet, nous avons plus d’eau que nécessaire. Nous utilisons (et gaspillons…) de l’eau sans nous en rendre compte. Pour la cuisine, les besoins personnels et tous les travaux ménagers, nous utilisons jusqu’à 150 litres d’eau par jour et par personne.

A travers le monde, les personnes les plus pauvres sont obligées de cultiver une terre aride.
Dans la lutte pour la survie de leur famille, ces personnes appauvrissent encore la terre par une culture extensive et un pâturage anarchique. Les arbres disparaissent du paysage, car on a besoin de bois pour faire du feu. Quand arrive la pluie, plus rien ne retient la terre. L’eau, au lieu d’être absorbée par la terre desséchée, emporte avec elle la couche arable, précieuse pour l’agriculture. De profonds sillons sont ainsi creusés dans la terre. Le niveau de la nappe phréatique baisse et les sources d’eau tarissent.


2) Et en France ...

En France, toutes les communes de plus de 2000 habitants doivent être raccordées à une station d'épuration. Son rôle sera de traiter les eaux usées, de la rendre potable pour la consommation, puis de traiter les eaux domestiques, l'épurer et la rendre à la nature.
La collecte, le traitement, l'acheminement et la distribution de l'eau a un cout qui se retrouve sur notre facture d'eau. 
36% de notre facture concerne le prélèvement de l'eau dans son milieu naturel, sa transformation en eau potable, sa distribution jusqu'au domicile.
39% de la facture concerne le traitement des eaux usées.
Enfin les 25% restants sont des taxes qui financent les actions d'aménagement des ressources en eau.
L’eau ainsi collectée vient des nappes souterraines, notre plus grande ressource d’eau potable de qualité, qui souffrent de la consommation abusive de l’homme et de la pollution. Si nous n’y prenons pas garde, les nappes phréatiques peuvent se vider peu à peu et finir par s’assécher totalement.
Pour en savoir plus sur le fonctionnement des nappes phréatiques.


3) Comment j'ai commencé à réduire ma  consommation d'eau

Pour réduire notre facture d'eau mais surtout pour réduire nos besoins en eau, car l'actualité nous confirme depuis déjà plusieurs annéesconsommation eau par habitant que le niveau des nappes phréatiques en France est en constante diminution, il faut changer nos habitudes.
Réduire notre consommation quotidienne est à notre portée, il suffit d'en avoir la volonté .
Conséquence de mes premières actions : ma consommation domestique d'eau est passée de 179m3 / an en 2009 à     115 m3/an en 2016 et donc 157 litres/jour/par personne.
En 10 ans, le prix de l'eau en Ile de France a augmenté de 28%.

4) Des solutions existent pour réduire la consommation d'eau

Un des lecteurs m'a écrit ceci :
60 millions de consommateurs teste des douchettes à économie d'eau et préconise la pose de matériel d'économie d'eau sur les robinets et WC.
L'étude montre qu'une famille de 4 personnes peut réduire de 30% sa facture d'eau (de 150 m3 /an à 100 m3) soit 50 m3 d'économie d'eau par an, tout en gardant le même confort.
Il est indiqué que ces matériels d'économie d'eau permettent au final une économie entre 217 et 267 € /an ce qui représente 45% de la facture d'eau (30% d'économie pour l'eau et 15% supplémentaire sur l'énergie).

Les économiseurs d'eau testés par 60 millions de consommateurs

 

Mes objectifs pour 2017

  • penser à fermer les robinets après utilisation ( ou pendant durant le brossage des dents)
  • réduire la pression de l'eau en ne laissant pas ouvert au maximum le compteur d'entrée de l'eau.
  • En 2017, j'ai changé mes WC avec un débit d'eau de 3l ( au lieu de 9l ) par chasse.
mes consommations personnelles d'eau potable de 2004 à 2016
mes consommations personnelles d'eau potable de 2004 à 2016

et vous ?
savez vous combien vous consommez par an ? par personne ? si vous le savez pas , faites le calcul .
Si vous dépassez 135 litres par personne/an c'est que vous faites partie des français qui consomment le plus d'eau. Il est encore temps d'agir en "éco-citoyen" et contribuer à préserver une des richesses naturelles précieuses que la planète nous donne.
Pour ma part j'ai consommé en 2016 115m3/ an (2 personnes). Et donc 115 000 / 2/366 = 157 litres / jour / personne. J'ai encore beaucoup de progrès à faire.

Ce chiffre diffère toutefois sensiblement en fonction d’un certain nombre de critères :

  • Le niveau de revenu : les personnes à revenu modeste utilisent en moyenne 90 litres d’eau/jour. Plus le niveau de vie est élevé, plus l’utilisation de l’eau augmente.
  • L’âge : un adulte utilise nettement plus d’eau que les enfants (69 litres par jour en moyenne) ou les personnes âgées (105 litres).
    Notons le cas particulier des résidences spécialisées pour les personnes âgées : les utilisations y atteignent 240 à 310 litres par jour, selon l’âge des résidents et la nature des installations.
  • Le mode de vie : les sportifs se caractérisent par une utilisation plus forte que la moyenne (204 litres par jour en moyenne) due à une hydratation intense et à des douches journalières répétées. Par ailleurs, le Français en vacances se montre moins économes, son utilisation moyenne passe alors à 230 litres d’eau par jour.
  • La géographie : le climat, la présence importante d’habitats individuels, l’existence de jardins, piscines et l’activité touristique influe sur la consommation domestique moyenne d’eau du robinet par an et par habitant. Pour exemple, 109 litres/jour en région Nord-Pas-de-Calais vs 228 litres/jour en Provence-Alpes-Côte d’Azur.

à lire aussi : Et si en 2070 il y a pénurie d'eau
Planète terre en danger
Consommer , toujours plus ?

mots clés : consommation d'eau , eau potable , pénurie d'eau

les accès à l'eau potable dans le monde

Le 22 mars : journée mondiale de l'eau Deutéronome 8:7 " Moïse dit : maintenant le Seigneur votre Dieu va vous faire entrer dans un bon pays. C'est un pays où il y a beaucoup de torrents et de sources. L'eau qui sort des profondeurs de la terre coule dans la plaine et la montagne. .... ( La Bible) Paroles de Moîse au peuple de Dieu qui a fui l'Egypte et qui rentrera au pays de Canaan ( Israël ) en traversant la Mer rouge .

Publié dans Economie solidaire

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Annawenn 06/10/2016 16:04

Salut!
Je viens de découvrir ce blog en cherchant des informations sur les attitudes éco-responsables. Romane a raison en disant que l'eau est un secteur corrompu ;)
Il y a quelques temps, je suis passée aux toilettes sèches avec litière bio-maitrisée. C'est très confortable, agréable, ça demande un peu de travail pour la gestion des composteurs.....
Toute l'eau ici est récupérée. Lavage des légumes, eaux de cuisson (pour arrosages et animaux..). Je vais installer un récupérateur de pluviales, j'ai la chance d'habiter une ancienne grange dont le bas ne sert pas d'habitation.
Je vais m'abonner à ton blog pour échanger avec toi.
A très bientôt.

romane 27/10/2015 10:10

l'eau est le 3em secteur le plus corrompu en 2014 après l'armement et le BTP ! Alors que c'est une ressource vitale pour l'humanité. Que font nos gouvernants pour moraliser tout cela, où trempent-ils aussi dans cette corruption, ceci expliquerai cela ?
Alors que l'on voit bien que la ressource eau va finir par se raréfier.
pour info 60 millions de consommateurs teste des douchettes à économie d'eau et préconise la pose de matériel d'économie d'eau sur les robinets et WC.
L'étude montre qu'une famille de 4 personnes peut réduire de 30% sa facture d'eau (de 150 m3 /an à 100 m3) soit 50 m3 d'économie d'eau par an, tout en gardant le même confort.
Il est indiqué que ces matériels d'économie d'eau permettent au final une économie entre 217 et 267 € /an ce qui représente 45% de la facture d'eau (30% d'économie pour l'eau et 15% supplémentaire sur l'énergie).
plus d'infos sur http://www.activeau.fr/test_60_millions_de_consommateurs.htm

Eric Blaise 14/09/2015 22:01

Vous avez raison que l'eau sur terre ne peut augmenté, ni diminuer. Enfait, l'eau que l'on bois se trouve partout, mais l'eau des océans n'est pas bouvable. Enfait les continents acte comme des grands systems de filtration qui nous permet d'avoir de l'eau potable, ainsi que l'évaporation et la pluie. Merci en tout cas pour cet article.

Axel 22/10/2014 11:43

Hello,
Malheureusement, la répartition d'eau, si je puis dire cela comme cela, n'est pas équitable. Il y a certains pays qui n'ont pratiquement pas d'eau pour leurs habitants. Si seulement on pouvait utiliser l'eau de mer, ce serait bien.