mon voyage au brésil

Départ le mercredi 7 décembre de l'aéroport Charles de Gaulle ( le retour étant prévu pour le 11 janvier 2012) , je savais que mon voyage là bas , pour la première fois en 23 ans de mariage avec une brésilienne et après 6 voyages en famille , allait être différent car je m'y rends seul . Ma première peur à mon arrivée au Brésil , comment je vais gérer mes déplacements dans une ville de plus de 20 millions d'habitants . 

le 8  :Arrivée de l'avion à l'aéroport de SaoPaulo Garulhos , mon beau frère est venu
mavenuda 23 de maioe chercher en voiture . Il a fallu faire 80 km pour arriver á SaoPaulo Interlagos , au sud de la ville pour arriver chez lui. Vous l'avez compris , SaoPaulo est une ville énorme et 100 km sépare le sud du nord .
J'ai donc revu toute la famille, mon beau frère, ma belle soeur et mes deux neveux qui ont 32 et 34 ans.

le 9 point zero de sao paulo

une visite de SaoPaulo s'imposait et nous avons passé la journée ensemble à nous balader un petit peu. L'avenue du 23 mai est une des principales avenues , entourée de ses nombreux immeubles trés hauts. Et pourtant , tout a commencé lá , au 'point zéro' , cette petite église de couleur blanche .
C'est le centre même de SaoPaulo .
Nous sommes restés principalement au centre de la ville , je vous invite donc à visionner l'album photo de la ville , quelques photos sélectionnées ce jour lá visite-de-Sao-Paulo visite

le 10 : Jesus , c'est le prénom de mon beau frére , m'a emmené visiter  Campo de Jordaõ , une ville en hauteur , à 1700 m d'altitude , la plus haute du Brésil , à 135 km de SaoPaulo en allant sur Rio de Janeiro. Fabiano un de mes neveux nous a accompagné.DSCN6606

Toutes les maisons sont de ce type, ce qui nous rappelle nos maisons surtout de l'est de l'Europe.
La ville est magnifique . Beaucoup de personnes de SaoPaulo viennent passer un week end ou leurs vacances dans cet endroit pur et vivifiant. Il y a pas mal de ballades en petite montagne à faire.

le 11 : après avoir déjeuné avec 'tio' Lucio , 'tia' Marina , Junior et sa femme , nous sommes passés devant l'église où je me suis marié il y a maintenant 23 ans ! Je m'en rappelle comme si c'était hier , Alzira avec sa belle robe blanche et moi qui l'attendait . A cette époque , je n'avais rien compris de ce qu'avait dit le pasteur durant toute la cérémonie et c'est Alzira qui me traduisait . M'avait  t-elle tout traduit et correctement , je ne l'ai jamais su .  

igreja batista paulistana

du 12 au 14 : je suis resté chez mon beau frére , faisant de temps en temps des visites dans la ville et profitant de la présence de mes deux neveux   Il m'a montré oú Alzira a fait une partie de ses études à SaoPaulo. Je suis également allé à la poste centrale  pour acheter quelques timbres brésiliens qui viendront enrichir ma collection. 
Pas facile de se promener dans une si grande ville , les transports sont moins efficaces que les transports parisiens , 6 lignes de métro mais beaucoup plus courtes . Le bus reste le moyen le plus utilisé par les habitants .
La monnaie au Brésil est le real . La vie n'est pas moins chère qu'en France , seuls la nourriture et donc les restaurants sont à des prix raisonnables pour nous .

du 18 au 21 : depuis le dimanche 18 , je suis un peu malade . En fait je n'ai certainement pas supporté les différences énormes de températures ici à SaoPaulo . En effet , la semaine dernière , il pleuvait beaucoup avec des températures allant de 22° à 28° ce qui est acceptable pour un francais comme moi. 
Par contre ,depuis vendredi dernier il s'est arrété de pleuvoir et la température a augmenté significativement. Impossible de se ballader l'après midi en plein soleil , ca monte jusqu'à 38° .
Bon , tant pis . A partir du 22 je vais à la plage à Peruibe durant 4 jours , mon beau frère a fait une réservation la bas. Je ne pourrais pas être sur internet.
Ensuite je pars dans la foulée sur Dourados , dans l'état du Matto grosso do Sul . 

Peruibe se trouve à 130 km de Sao Paulo , au sud de Santos , sur la côte atlantique . Santos est connu pour son club de football , le club de Pelé ( ses 20 plus beaux buts)  , qui vient de gagner cette année tous les championnats du Brésil et qui vient de jouer la finale du mondial des clubs avec Barcelone . Neymar  est la nouvelle star du club.Je l'ai vu jouer plusieurs fois durant mon séjour là bas , ses prestations sur le terrain justifient son statut de star. Beaucoup de Brésiliens le voient comme le successeur de Messi dans les prochaines années.  
Je reviendrai à Sao Paulo le lundi 22 pour repartir dans la foulée dans l'état du Matto Grosso , plus de 1000 km de voyage que je ferai en 2 étapes , une en bus et une autre en voiture. Je serai pratiquement à la frontière du Paraguay

du 22 au 26 : Nous avons passé Noël à la plage , dans une ville à 130 km au sud de Sao Paulo qui s'appelle Peruibe . Nous sommes arrivés le jeudi 22 très tot pour profiter de la plage . Tous les jours il a fait très chaud et j'en ai profité pour bronzer un peu.
La ville est très sympa et les brésiliens et brésiliennes aussi.
Ici les brésiliens se lèvent à 11h du matin et font la fête jusqu'à 4h du matin , surtout dehors , il fait chaud alors....
Nous sommes allés souvent à la plage , nous avons fait aussi quelques ballades à pied .
J'en ai profité aussi pour boire de la caipirinha , boisson alcoolisée très populaire au Brésil , bien glacée au bord de la mer et j'ai gouté aussi l'acaï , une spécialité d'ici avec un fruit qu'on ne trouve qu'au Brésil.
La ville est entourée de quelques montagnes , de petite altitude mais cela donne un paysage intréssant.

le 27 : le 26 , je prend un bus à 22h30 à SaoPaulo , voyage de 10 heures toute la nuit , 700 km de voyage pour arriver á Bataguassu .
Les bus sont trés confortables et il y a plusieurs arrêts durant le voyage . A mon arrivée à Bataguarara e thierryassu , on est venu me chercher. 
40 ° en début d'après midi , pas évident pour un francais . Ici , beaucoup reste à la maison entre 11h et 16h avec le ventilateur allumé sans interruption jour et nuit. J'ai passé la soirée chez des cousines mais aussi visité une ferme ( des cousins aussi) au bord du fleuve "Parana" qui sépare l'état de Sao Paulo et l'état du Patto Grosso . 
Ce qui a retenu mon attention ce jour là c'est le merveilleux ara qui se promène chez eux .  
  Cette 4ème semaine , je l'ai passé à Dourados  , la 2ème plus grande ville de l'etat du Matto Grosso du Sud  après Campo Grande. Pourquoi ? parce que j'ai deux belles soeurs qui y habitent , 3 nièces et un neveu + un oncle et des cousins/ cousines. C'est tout.
En gros , le programme d'une journée à Dourados : 

  • Le matin , lever à 9h30  et jusqu'á 12 heures , on sort , courses ou ballades .
  • A partir de 12 heures, le soleil est tellement fort qu'on rentre , il commence déjà à faire plus que 35 ° .
  • Après le déjeuner , une petite sieste s'impose. J'oubliais, le ventilateur est un élément primordial dans une maison , il y en a un dans chaque pièce.
  • 16h, on sort les chaises dehors , on trouve un coin d'ombre et on bavarde tous ensemble, les voisins viennent petit à petit nous rejoindre , on partage le téréré , boisson locale, on raconte des histoires et on rigole bien . On mange vers 7heures et le soir on sort car c'est le moment  le plus propice pour sortir , le soleil a disparu et il fait moins chaud ( des nuits quand même à 30° ) 
  • Il fait tellement chaud la nuit qu'on se couche plutot aux environs de 2 heures du matin .   

tout celà pour vous dire qu'il est rare qu'on soit sorti l'après midi car il est plus de 42° en plein soleil . Une fois je me suis aventuré à le faire , je suis revenu rouge en moins d'une heure , on m'a pris pour un cinglé , un touriste .
J'ai bien profité de toute ma famille ici , j'ai 3 nièces formidables , 21 ans , 24 ans et 30 ans et un neveu de 23 ans. On est sorti souvent ensemthierry e time basket de henriqueble et on s'est bien amusé . Même si je ne comprends pas toujours ce qui est dit , le "tio" ici est très respecté et tout le monde prenait grand soin de moi.  
D'ailleurs je vais vous partager quelque chose qui ne restera qu'entres nous : je pars d'ici samedi et il est certain que je vais pleurer tant je m'y suis sentis bien ici . Certaines de mes nièces veulent venir en France , ce sera l'occasion de les revoir. 
Henrique , un de mes neveux , fait partie d'une équipe de basket qui fait des démonstrations . Je ne sais pas si il existe ce type de démonstration en France  mais c'est génial . J'ai réussi à filmer quelques exercices que je mettrai dans mon profil facebook plus tard .