L'esclavage dans le monde

Publié le par Thierry T

30 millions d'esclaves dans le monde,article paru dans Libération nous rappelle que l'esclavage n'a pas totalement disparu.
l'ONG Walk free sort tous les ans un classement des pays où l'esclavage est le plus important. De nos jours, on parle d'esclavage quand il y a : travail forcé, enfants vendus, jeunes femmes mariées de force, servitude pour dette, enfants soldats. L’esclavage existe encore.

Page d'accueilBienvenueVente de timbres
   Mes publications l'extreme pauvretéLa crise actuelle


"12 years a slave", film de Steve Mc Queen, sorti en France début 2014, a réveillé l'opinion publique sur l'esclavage même si l'histoire se déroulait au siècle dernier.


agissons ensemble pour abolir l'esclavage moderne

1) Enfants esclaves ?

  • Selon l'Organisation Internationale du Travail, 246 millions d'enfants âgés de 5 à 17 ans travaillent,
  • 179 millions d'entre eux seraient employés dans les pires formes de travail des enfants - soit un enfant sur huit chez les 5 à 18 ans,
  • 111 millions d'enfants de moins de quinze ans travaillent dans des conditions dangereuses et devraient être « retirés immédiatement de ce travail »,
  • 8,4 millions d'enfants sont victimes d'esclavage, de traite, de servitude pour dettes et d'autres formes de travail forcé, enrôlés de force dans les conflits armés, forcés à se prostituer à participer à des activités pornographiques ou autres activités de nature illégale,
  • Les filles sont particulièrement demandées pour le travail ménager,
  • Quelque soixante-dix pour cent des travailleurs mineurs font un travail non rémunéré pour leur famille.

2) L'esclavage en France

Selon l’estimation de Walk Free, 8 500 personnes vivent dans les conditions de lesclavage en France (classée 139e sur 160). A deux reprises, Paris a été condamné par la Cour européenne des droits de l’homme pour n’avoir pas mis en conformité son droit avec la notion d'«état de servitude», alors que des dossiers d’esclavage moderne passent régulièrement devant la justice française. Il s'agit souvent de jeunes femmes d'origine étrangère employées comme «domestiques» dans des familles riches qui les exploitent et les maltraitent.
En mai dernier, les députés ont finalement adopté un amendement PS créant un crime d’esclavage et de servitude puni de quinze ans de réclusion.

3) Les formes de l'esclavage moderne

De nos jours , l'esclavage persiste sous de nouvelles formes violant la Déclaration des Droits de l'Homme de 1948.
Le travail forcé : d'après les estimations du CPME (Comité Pour la Mémoire de l'Esclavage), quelques milliers de jeunes domestiques seraient « employés » illégalement en France (confiscation des papiers d'identité, absence de rémunération, violences physiques...).
Le commerce d'êtres humains : Il sert principalement à alimenter des filières de prostitution dans le monde entier. On estime par exemple à 2 millions le nombre de femmes prostituées en Thaïlande.
Le travail des enfants : Il est considéré comme de l'esclavage lorsqu'il se fait dans des conditions dangereuses. En Inde, par exemple, des enfants travaillent dans des fabriques de verre à côté des fours oû la température peut atteindre 1600°C. Au Pakistan, les journées de travail peuvent atteindre 20h, 7j/7...


4) Statistiques sur l'esclavage dans le monde

PaysRangMesure
Mauritanie197.90
Haiti252.26
Pakistan332.11
Inde430.84
Népal526.56
Maldives625.58
Bénin723.57
Cote d'ivoire823.35
Gambie923.20
Gabon1023.03
Sénégal1122.31
Ethiopie1222.06
Sierra Leone1321.82
Togo1421.53

Cap Vert

1521.31
Erythrée1621.31
Guinée1721.26
Ghana1821.04
République du Congo1921.01
Guinée Bissau2020.87

5) Haïti, 2ème pays où l'esclavage moderne est le plus haut

Le phénomène des restavek (enfants qui « restent avec » une famille qui n’est pas la leur) est méconnu du public. Pourtant, entre 150 000 et 500 000 enfants haïtiens vivent ce calvaire
21% des enfants haïtiens de 5 à 14 ans sont engagés dans des activités de travail. Les enfants employés comme domestiques doivent souvent abandonner l’école en raison de leur situation ou des exigences de leur employeur, ce qui les expose encore davantage à l’exploitation.
L’isolement physique et social de ces enfants a été délibérément entretenu par leurs employeurs. Ils perdent ainsi leurs repères et n’ont plus de contact avec leur famille. Logés par la famille dans laquelle ils travaillent, la confusion du lieu de travail et du domicile est extrêmement problématique car elle isole davantage les enfants domestiques.
Les tâches quotidiennes exigées par l’employeur sont exténuantes pour des enfants si jeunes. Le travail forcé peut aller jusqu’à 17 heures par jour, et souvent, leur journée commence à 4h30. Rapidement, la santé physique et psychique de ces enfants en est affectée, et bien souvent les traitements médicaux prescrits au préalable sont négligés.
extrait du site de "terre des hommes"

tags : esclavage , esclaves , enfants esclaves , prostitution


6) Produits bon marché et entreprises qui emploient des enfants

Il est certain que la mondialisation a favorisé l'employabilité des enfants dans le monde . La compétitivité des entreprises les engage à produire au moindre coût et donc avec une main d'oeuvre bon marché. Les enfants ne sont pas payés cher et en plus peuvent travailler jusqu'à 15h par jour .
Quand on achète un produit , alimentaire , textile , jouet , on ne sait pas toujours de quelle manière il a été fabriqué , même si sa provenance est désormais signalée.
Consommer "équitable" a désormais de plus en plus de sens pour nous citoyens qui voulont ne pas contribuer à l'esclavage des enfants .
 

Intensifier la lutte contre le travail des enfants : un rapport de 112 pages de la Conférence Internationale du Travail

autres articles
commerce équitable et éthique chrétienne
historique du commerce équitable

Publié dans Econ-polit-social

Commenter cet article