L'aide alimentaire aux plus démunis (FEAD)

Publié le par Thierry T

Le PEAD ( programme européen d'aide aux plus démunis) va finalement être conservé de 2014 à 2022  . Il s'appelle désormais le FEAD ( Fonds Européen aux plus démunis) Alors que nous vivons actuellement une crise sans précédent , que le secours catholique , dans son rapport récent , nous révèle l'augmentation significative de la pauvreté dans notre pays et en Europe , il n'aurait pas été opportun de diminuer le financement de l'aide alimentaire européenne tant il est crucial . La dotation pour la France va être conservée au moins jusqu'en 2022 . Les 4 associations  de notre pays s'en réjouissent ....article dans les resto du coeurs
 

Bienvenue sur le blog de TT Page d'accueil Vente de timbres

Triste record : ll y a de plus en plus de personnes qui se rendent dans les restos du coeur , Secours populaire et Secours catholique . Sur 61 millions d'individus en France , 8,7Millions ( 14.3%) vivent en dessous du seuil de pauvreté . Source INSEE
PEAD , 2 articles sur le site du ministère de l'agriculture pour en savoir plus :
LE PEAD qu'est ce que c'est ?
Un accord pour prolonger le PEAD

1) 8/9/14 : 1ère livraison du FEAD

Quinze semi-remorques ont déchargé des tonnes de pâtes et de riz, de lait et de fromages dans les entrepôts du Secours populaire français de Lezennes (près de Lille). « Nous réceptionnons ainsi la première livraison provenant du Fonds européen d’aide aux plus démunis (FEAD) », s'est réjoui Jean-Louis Callens, secrétaire national du Secours populaire français chargé des questions d’alimentation et secrétaire général du SPF du Nord. Le FEAD soutiendra, cette année, 4 millions de Français. Au total, 18 millions d’Européens y ont recours. La suite sur le site du Secours Populaire Français

2) L'AIDE ALIMENTAIRE : finalement conservée jusqu'en 2020

7 février 2014 : Les Chefs d'Etat européens ont fini par s'accorder pour fixer la politique budgétaire de l'Europe 2014-2020. L’aide alimentaire européenne aux plus démunis est heureusement maintenue mais elle est considérablement réduite . La situation sociale en Europe et l’accroissement du nombre de personnes vivant en dessous du seuil de pauvreté auraient au contraire justifié une augmentation de l’aide alimentaire destinée aux européens les plus fragiles.Les 4 associations (Banques Alimentaires, Croix Rouge, Restaurants du Coeur et Secours Populaire français), qui se sont battues sans relâche, sont déçues et préoccupées par les conséquences de cette décision.
Pour la période 2014-2020,  le FEAD a reçu 3,8 milliards d’euros ; les pays de l’UE doivent cofinancer au minimum 15 % du coût de leur programme national.

Rapport 2012 de la commission européenne sur la situation sociale

3) Mon engagement au Secours Populaire

Le Secours Populaire fait partie de ces associations , au même titre que la Banque alimentaire , la Croix rouge française ou les restos du coeur , à être directement concerné par cette mesure.
De temps en temps , je me rends au centre du Secours Populaire de ma ville , à Colombes . Là , je vois la réalité du terrain , de plus en plus de foyers et de personnes seules , démunies ,  venant taper à la porte du Secours Populaire , pour des portions alimentaires( distribuées 2 fois par semaine ) , des vêtements ou d'autres articles donnés par la générosité des donateurs.
Cependant les denrées alimentaires sont des négociations avec les plus grands distributeurs . C'est un cout pour le Secours Populaire et l'aide alimentaire du FEAD représente 50 % des denrées distribuées .

4) Le retour de la pauvreté

Selon le rapport récent du Secours catholique , la pauvreté a augmenté significativement dans notre pays . Le nombre de foyers et de personnes seules vivant en dessous du seuil de pauvreté , fixé par l'INSEE à 993 € par mois s'est aggravé . En effet , comment gérer le quotidien avec de tels revenus ? car si on habite un logement , il y a des dépenses incompressibles . De plus en plus , ces personnes essaient de diminuer la facture énergétique , de plus en plus élevée , moins de chauffage , moins d'électricité . Moins d'eau aussi .
le rapport du Secours Catholique est affligeant !
"Alors qu'en 2001 la situation de la pauvreté apparait comme la conséquence immédiate d'une difficulté soit familiale soit liée à l'emploi , en 2011 pour 65% des ménages rencontrés , cette situation apparait installée durablement , n'étant pas une conséquence immédiate d'une difficulté. De plus , les femmes seules sont de plus en plus touchées. " extrait de l'article paru dans "messages" de nov 2012

5) Une loi anti gaspillage - 5 février 2016

Le 5 février 2016, le Sénat a, comme l’Assemblée nationale en mai dernier,  adopté la loi contre le gaspillage alimentaire. Désormais, il est interdit pour les grandes et moyennes surfaces de plus de 400 mètres carrés de détruire de la nourriture invendue encore consommable. Le gaspillage alimentaire pose, partout dans le monde, un grave problème tant humain qu’économique. La FAO (Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture) estime qu’un tiers des aliments destinés à la consommation humaine est perdu, soit environ 160 kg par an et par personne. Toujours selon l’organisation internationale, 46 % des  pertes se produisent aux stades de la transformation, de la distribution et la consommation.

6) Statistiques du Secours Populaire des Hauts de Seine en 2014

Plus de 15 000 personnes aidées soit une augmentation de 13 % en un an (26 % sur 2 ans)  90 000 colis distribués soit en moyenne 6 visites par an
25 kg de denrées distribuées par personne
35 % des familles bénéficient aussi d'une aide vestimentaire
5 % des familles ont été accompagnées sur des questions de logement
Plus de 700 personnes ont pu partir en vacances avec le Secours populaire soit près de 5% du public
Près de 3 700 personnes ont profité d'une sortie
3 000 personnes ont bénéficié d'une solidarité spécifique pour les fêtes de fin d'année. 

47 % des personnes vivent en logement précaires (ni locataire, ni propriétaire)
7,5 % n'ont aucune couverture santé
86 % vivent en dessous du seuil de pauvreté
Près de la moitié ne dispose d’aucun reste à vivre (revenus moins charges incompressibles)

Autres publications :
L'extrême pauvreté
 

aide alimentaire , aide demunis, FEAD

 

Air food project - manifestations 2012 avec le Secours Populaire
Air food project - manifestations 2012 avec le Secours Populaire
Air food project - manifestations 2012 avec le Secours Populaire

Air food project - manifestations 2012 avec le Secours Populaire

Publié dans Economie solidaire

Commenter cet article