Derriere le Racing 92 ?

Publié le par Thierry T

J'habite Colombes et depuis quelques années , Colombes est une ville de Rugby !! eh oui , les Colombiens et les autres viennent se rassembler au stade olympique Yves du Manoir pour voir et encourager l'équipe du Racing 92 . Une équipe qui gagne de surcroit !
Je vais souvent au stade avec ma femme , boire une petite bière pour encourager l'équipe !Beaucoup de familles , avec leurs enfants viennent aussi . Le public est "bon-enfant" et on vient encourager les deux équipes sur le terrain.

Bienvenue sur le blog de TTPage d'accueilVente de timbres

tags : racing 92 , Yves du Manoir

EFFECTIF DU RACING 92

L'ambiance rugby Il semble incontestable que les ambiances dans les stades durant un match de rugby n'a pas les mêmes tonalités que durant un match de football ; les enjeux financiers sont peut être différents? il est rare qu'un adversaire soit sifflé ou hué durant un match de rugby , on applaudit même les essais et les pénalités des adversaires !
Un joueur de rugby , s'il est à terre , attendant un médecin , c'est qu'il a pris un coup sérieux ; quant au joueur de football , du moins en ligue 1 , s'il est à terre , le supporter , du moins le supporter adversaire , se demande s'il ne joue pas la comédie , ce qui s'avère vrai à plus de 60% des cas.
Alors oui , je préfère aller voir un match de rugby que de football . Le football , je le regarde devant mon poste de TV.

Le stade Yves du Manoir à Colombes
Les colombiens sont fiers de leur stade. Rien qu'à lire l'article suivant , on le comprend ...stade olympique Yves du Manoir

TOP 14 Classement 2016-17


Samedi 22 mars 2013, le match Racing 92 - Perpignan avait un enjeu important . Celui qui gagnait allait avoir une assurance de se maintenir dans le top 6 pour participer aux phases finales . Ce jour là , tout supporter devait donc aller au stade .
3-0 , puis 6-0 , après deux pénalités réussies , le match commencait bien pour le Racing 92 . 6-3 puis 9-3 puis 9-6 , c'était une bataille de buteurs .
Les supporters attendaient un essai car l'équipe poussait et on jouait que dans une seule moitié de terrain , celle de Perpignan , juste devant nos yeux d'ailleurs , on était bien placé ...

Racing metro perpignan à lassautCe qu'on attendait avec impatience allait arriver , juste devant nos yeux , un essai magnifique , en coin . C'était le bonheur , 14-6 ! l'équipe avait fait le break .
Les équipes se sont quittées à la mi-temps sur le score de 17-6 , les supporters étaient satisfaits et les responsables de buvettes et vendeurs de bières aussi , elles coulaient à flot !

Au retour , on allait déchanter un peu , 17-9 puis 20 - 9 puis Perpignan allait se rebeller , car eux aussi voulaient prétendre à rester dans le top 6 et il fallait donc se battre . Et là , l'inquiétude se lisaient sur les visages des supporters aux drapeaux bleus après un essai magnifique de Perpignan , transformé de surcroit . 20 - 16 . Je sentais la sueur de mon voisin sur son front comme si la bière qu'il venait de boire à la mi temps en signe de victoire lui était resté dans l'estomac .
Mais le suspense , au demeurant de plus en plus insupportable allait tomber , grace à une pénalité de notre équipe à quelques minutes du sifflet final ce qui a libéré tous nos supporters , moi compris . Ce jour là , l'honneur était sauf et Colombes pouvait encore dormir sur ses 2 oreilles .

Résumés en image :
Toulon - Racing 92
Toulouse - Racing 92 


Quelques règles
Une équipe est composée de 15 joueurs et de 7 remplaçants. Le principe : le joueur ne doit pas faire de passe vers l'avant à la main. Mais il peut le faire au pied. Une partie dure 80 minutes (2x40 minutes) entrecoupée d'une pause de 10 minutes.
- L'en-avant : il y a en-avant lorsque le joueur en possession du ballon, ou celui qui le convoite, en perd le contrôle et le laisse tomber en direction de la ligne de but adverse.
- La mêlée : regroupement de joueurs autour du ballon au sol suite à un en-avant ou à une pénalité.
- Le hors-jeu : Un joueur est hors-jeu lorsqu'il se trouve devant son partenaire en possession du ballon ou devant un partenaire qui a joué le ballon en dernier. Sanctionné d'une pénalité.
- La touche : Le ballon franchit les limites sur les côtés du terrain. La remise en jeu est effectuée par les joueurs des deux équipes qui forment un couloir. Les joueurs doivent être placés entre la ligne des 5 mètres et celle des 15 mètres. Le ballon doit être lancé droit en l'air.
- Le drop : But entre les poteaux sur un "coup de pied tombé" après rebond du ballon tiré de n'importe où sur le terrain.
- Le maul : Après une fixation, les joueurs se lient pour former un regroupement autour du porteur du ballon qui doit avancer sans jamais tomber.
- Ruck : Action au cours de laquelle au moins deux joueurs viennent se lier au porteur de la balle et à celui qui l'a plaqué.
- L'ascenseur : Action de soulever un partenaire lors d'une touche.
- Le nettoyage : Pousser ou repousser les adversaires d'une mêlée afin de libérer le ballon
- L'avantage : Lorsqu'il y a faute, l'arbitre ne siffle pas et laisse l'avantage à l'équipe non fautive. Il laisse le jeu se poursuivre.
- Le placage : Action qui consiste à arrêter le porteur du ballon, autorisée du bas du corps jusqu'au niveau des aisselles.
- La cravate : Placage au-dessus des épaules. Le "placage haut" est interdit.
- Le tampon : Percussion très violente.
- L'essai : Le ballon est aplati à la main dans l'en-but adverse.

tags : racing 92 , Yves du Manoir

Dan Carter au Racing 92

Dan Carter au Racing 92 depuis septembre 2015

Publié dans Sport

Commenter cet article